Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<<   précédente HOME suivante   >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook Google +
Twitter You Tube
  Champignon :
 

Craterellus cinereus (Pers. : Fr.) Fr.
Pseudocraterellus cinereus (Pers. : Fr.) Kalamees
Cantharellus cinereus (Pers. : Fr.) Fr.

 

Chanterelle cendrée

Photo 1 : Craterellus cinereus, Pseudocraterellus cinereus, bien caractérisée par ses (sa) couleurs et ses veines.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
Ordre : Cantharellales
Famille : Cantharellaceae
Genre : Craterellus
Photo © ChampYves  

 

Craterellus cinereus, la Chanterelle cendrée, est un très proche parent de la trompette des morts Craterellus cornucopioides ; Cette chanterelle cendrée s'en démarque sans problème par son hyménium parfaitement marqué de plis lamelliformes, ramifiés, très nettement décurrents et interveinés.
Le chapeau est assez similaire à la trompette, la cuticule est soyeuse-feutrée, brune à gris noir à l'humide, pâlissant assez vite au sec.

La chair est toute aussi mince que celle de sa cousine la trompette des morts, elle présente une forte odeur fruitée sucrée de mirabelle (plus prononcée que celle de la trompette). La saveur est douce et à la cuisson, cette chanterelle cendrée sera toute aussi appréciée que la trompette des morts (évitez de la nommer "trompette de la mort").
Et pour cette Craterellus, conservation, séchage, utilisation à l'identique de la trompette des morts.

Elle est donnée pour relativement rare cette chanterelle cendrée, j'avoue ne l'avoir rencontrée que quelques fois, toujours à l'automne (bien évidemment) et toujours sous la pluie, ce qui n'aide pas à réaliser de belles photos.
Mais bon, dès qu'on la voie, bien sûr on pense tout de suite : des trompettes des morts, ne bouge plus, regarde autour, puis, on se penche..., et ..., ah quelle surprise ! des chanterelles cendrées... Ben oui, même la première fois, impossible de se tromper, des plis sur l'hyménium, ce ne peuvent être des trompettes des morts, rappelons que ces dernières présentent une partie fertile totalement lisse ou très légèrement flétrie.

Elle vient comme ses cousines à la saison des champignons, du mois d'août au mois d'octobre, sur les mêmes terres que la trompette des morts, parfois aussi, les deux espèces en mélange.


Photo 4 : …mais très vite, on rectifie, peu importe, cette Craterellus cinereus est aussi bonne que les trompettes !

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

- Merulius cinereus Pers. : Fr.
- Phaeocantharellus cinereus (Pers. : Fr.) Loquin

- Craterelle cendrée

(HR) : croate : Pepeljasta lisičica
(SE) : suedois : Grå kantarell ; Grå kantarell
(SK) : slovaque : Kuriatko sivé
(CZ) : tchèque : Liška šedá


12/12/2010 - 14/11/2012 -

 



 

Photo 2 : Cette Craterellus cinereus est un champignon peu commun très proche de la trompette des morts.

 





 

Photo 3 : Rencontre peu fréquente avec cette Chanterelle cendrée, au tout début, on pense trouver des trompettes…

 






 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -