Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Humaria hemisphaerica (F.H. Wigg.) Fuckel 1870

 

Pézize hémisphérique

Humaria hemisphaerica

Règne : Fungi
Division :
Ascomycota
S/Division :
Pezizomycotina
Classe
: Pézizomycètes
Ordre : Pezizales
Famille : Pyronemataceae
Genre : Humaria
Photo © ChampYves Réf : SIF 09/2014

 

Chapeau :

 

=> 3 cm de diam, d'abord hémisphérique puis s'étalant plus ou moins en coupe, sessile ;

Particularités :

 

couche fertile (face interne de la coupe) lisse, régulière ou plus ou moins bosselée, blanchâtre à gris très pâle nuancée de tonalités bleutées ;
face externe, stérile, beige, couverte de poils brun-roux ;
bord de la coupe finement cilliée de ces mêmes poils, brun-roux ;

Chair :

 

jaune pâle à brunâtre, fine, fragile, cassante ;
sans odeur ni saveur ;

Spores :

 

spores hyalines, elliptiques, fortement et grossièrement verruqueuses, biguttulées, 20 (25) - 12 µm ;
asques octosporés (8 spores) ;

Comestibilité :

 

aucun intérêt.

 

Saprophyte, cette pézize qui fréquente les terres nues, riches en restes ligneux, ou directement sur bois très pourris et imbus, est un asco cupuliforme de 3 cm au maximum, peu fréquent, bien caractérisé par sa face externe couverte de poils bruns, nettement visibles avec ou sans loupe, et sa face interne, face fertile, blanchâtre parfois à reflets bleutés. À voir de juillet à octobre.

Assez caractéristique ! mais facilement confondue avec Trichophaea hemisphaerioides (Mouton) Graddon, très semblable mais plus petite, 10 (15) mm., synonymisé avec Humaria hemisphaerioides (Mouton) Eckblad. sur SIF. La spore aussi est plus petite : 13-18, 5-7 µm, mais elle aussi biguttulée, et parfois finement ponctuée (JB/FK1-75).

JB:FK 1-72 précisent en remarque : la séparation des Trichophaea et des Humaria manque de clarté ... Le genre Humaria se reconnaît à ses spores le plus souvent rugueuses et biguttulées, Trichophaea le plus souvent lisses et mono ou multiguttulées !!

À part la taille des cupules et la taille des spores, pas évidentes à séparer, ces deux fausses jumelles.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Peziza hemisphaerica F.H. Wigg. 1780
Lachnea hemisphaerica (F.H. Wigg.) Gillet 1880
Mycolachnea hemisphaerica (F.H. Wigg.) Maire 1937
Peziza replicata Tode 1783
Peziza hispida Sowerby 1798

Extrait (hors f., subsp. et var.) de SIF 09/2014

Humaria hémisphérique

(DE) : allemand : Halbkugeliger Borstenbecherling, Halbkugeliger Borstling
(UK) : anglais : Brown haired fairy cup
(RU) : russe : Гумария полушаровидная
(SK) : slovaque : Humária polguľovitá
(CZ) : tchèque : Bělokosmatka polokulovitá

01/09/2014 -

 

 





 

Humaria hemisphaerica, Lachnea hemisphaerica

 





 

 

 






 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -