Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<<   précédente HOME suivante   >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Il est encore tout frais ce Satyre des chiens.  Quand les mouches auront tout nettoyé la gléba, Mutinus caninus nous présentera une tête rose rouge.

Google +Facebook
You Tube Twitter
  Champignon :
 

Mutinus caninus (Huds. : Pers.) Fr.

 

Satyre des chiens
Phallus du chien

 Mutinus caninus le satyre des chiens est bien plus petit que son cousin le phallus impudicus.                Ces deux champignons : Satyre des chiens, Mutinus caninus poussent dans un humus épais, une souche complètement dégradée.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Phallomycetidae
Ordre : Phallales
Famille : Phallaceae
Genre : Mutinus
Photo © ChampYves  

 

Particularités :

 

hauteur totale du champignon jusqu'à 10 / 15 cm pour moins de 1 cm de diamètre, cylindrique, dressé, généralement courbe, pied blanchâtre plus ou moins orangé ;
partie fertile conique, couverte de la gléba vert-olive à odeur fétide, après disparition laisse apparaître le rose orangé du haut du chapeau ;

Chair :

 

gélatineuse dans l'oeuf, caverneuse et fragile dans le pied et le chapeau ;
oeuf blanc uni, allongé environ 4 cm, quelques cordons à la base ;

Spores :

 

sporée verdâtre ;
spores 5 x 2 µm. transparentes à verdâtres ;

Comestibilité :

 

aucun intérêt... à rejeter.

 

Comme les autres membres du groupe des Phallaceae, ce champignon émerge d'un oeuf, généralement plus haut que large, fixé au sol de quelques cordons mycéliens de couleur blanche. Le péridium blanchâtre de cet oeuf se déchire en son sommet pour laisser surgir le pied qui se détend en quelques heures, fort de sa structure poreuse comprimée. Le pied supporte une coiffe orangée, lisse, plus prolongement du pied que réellement chapeau différencié ; cette coiffe étant garnie de la gléba, partie fertile du champignon, mucilagineuse, vert-olive, collante, malodorante, toute une stratégie pour attirer les mouches qui en disperseront les spores.

Un champignon qui ne présente pas de difficulté à déterminer.
De plus, Mutinus caninus se différencie de Phallus Impudicus par sa taille bien moins imposante, son odeur moins pénétrante, et un chapeau non réellement différencié du pied et non alvéolé. En outre, ce satyre des chiens est loin d'être aussi courant et se fait bien plus discret par une taille moins imposante.
Aucun intérêt gastronomique, enfin pour nous ; les chiens, par contre, peuvent le croquer, ou pire, se rouler dedans ....

C'est un champignon saprophyte que l'on trouvera de juillet à octobre sous feuillus, conifères ou mixtes, mais toujours bien à l'humide, à terre parmi les feuilles, mais aussi directement sur le bois des souches bien décomposées.

14/06/05 -

 

 





 

En le déterrant doucement, Mutinus caninus le Satyre des chiens présente des cordons mycéliens tout comme le satyre puant.

 









 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -