Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
-
 
<<précédente
Compteur
 Champignon :
 
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
 
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

 

 

 

Photo 2 : Lactarius chrysorrheus, Lactaire à lait doré ou Lactaire à lait jaune d'or

 

 

 

 

Photo 3 : Lactarius chrysorrheus, Lactaire à lait doré / coupe.

-

 

Lactarius chrysorrheus Fr.

 

Lactaire à lait jaunissant
Lactaire à lait doré

Photo 1 : Lactarius chrysorrheus, Lactaire à lait doré ou Lactaire à lait jaune d'or

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
Ordre : Russulales
Famille : Russulaceae
Genre : Lactarius

Photo © ChampYvesRéf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

de 4 à 10 cm, convexe s'aplanissant avec dépression centrale, à marge longtemps enroulée puis ondulée dans l'âge ;
cuticule séparable jusqu'à mi-rayon, visqueuse à l'humide mais vite sèche puis brillante, orangé pâle à orange-rose, dessinée de zones circulaires plus ou moins marquées, visibles ;

Lames :

 

adnées à légèrement décurrentes, serrées entremêlées de nombreuses lamelles et lamellules, crème puis rose chair ;

Pied :

 

7 cm. de haut pour 1 de diam., concolore au chapeau, plein, ferme puis vite creux (photo 6) ;

Chair :

 

blanche puis très vite, environ une minute, jaune vif à la coupe de la coloration du lait, presque inodore, amère puis très âcre ;
lait abondant, blanc, virant en 1 à quelques minutes en jaune vif ; amer puis âcre ;

Spores :

 

sporée blanchâtre ;
spores 6-9 x 5-6.5 µm, à verrues peu denses, coniques jusqu'à 1µ de haut, reliées en réseau incomplet à crêtes inégales ;

Comestibilité :

 

non comestible.

 

Pour rappel : Lactarius : champignon de la famille des Russulales, famille caractérisée par une chair grenue (non fibreuse) et en particulier pour le genre lactarius, l'émersion à la blessure d'un latex, latex soit incolore, blanc, jaune, orangé ... immuable ou non.

Lactarius chrysorrheus se différencie assez facilement sur le terrain grâce à quelques caractères fiables et faciles à identifier :

- un chapeau à coloration jaune orangé pâle, micacé-givré, marqué de zones concentriques plus foncées orange ou roux vif ;
- une chair blanche à la coupe mais très rapidement colorée de jaune par le lait, pratiquement inodore, amère puis âcre ;
- et un lait abondant blanc mais virant rapidement au contact de l'air (en 1 à 2minutes) en jaune vif sur toutes les parties du champignon => (photo 4) le lait est blanc immédiatement à la blessure ; le même, 2 minutes plus tard, il est nettement jaune (photo 5) ;

Assez commun, dès le mois d'août et jusque fin octobre, ce lactaire fréquente les bois clairs de feuillus sur sol calcaire, principalement les chênes, sans négliger châtaigniers, charmes, hêtres ou même bois mêlés.

 

 

Photo 6 : Aspect général de Lactarius chrysorrheus le Lactaire à lait doré.

 

- confusions possibles :

- Lactarius decipiens qui exsude lui aussi un lait blanc qui vire au jaune en 2/3 minutes, lait tout aussi amère et âcre, mais il présente un chapeau non zoné, généralement cyathiforme avec au centre un léger mamelon aigu, et une coloration générale roux clair nuancé de  rosâtre et une nette odeur de géranium.
Non comestible, lui aussi.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

- Lactarius theiogalus sensu auct. p.p.
- Agaricus theiogalus sensu auct. p.p.
- Lactarius theiogalus var. chrysorrheus Quél.

- Lactaire à lait jaune d'or ;

(DE) : allemand : Goldflüssiger Milchling
(UK) : anglais : Yellowdrop Milkcap
(DK) : danois : Svovlmælket mælkehat
(ES) : espagnol : Lactario de leche amarilla
(HU) : hongrois : Sárgatejű tejelőgomba
(IT) : italien : Lattario zolfinc
(NL) : néerlandais : Zwavelmelkzwam
(NO) : norvégiens : Gul eikeriske
(PL) : polonais : Mleczaj złocisty
(RU) : russe : Груздь золотисто-желтый
(SE) : suedois : Gulmjölkig ekriska
(SI) : slovène : Zlatosočna mlečnica
(SK) : slovaque : Rýdzik žltomliečny
(CZ) : tchèque : Ryzec zlatomléčný

17/11/2010 -
13/01/2013 -

 

 





 

Photo 4 : Lait à l'émersion de Lactarius chrysorrheus : il est blanc...

 





 

Photo 5 : 1 à 2 minutes pour qu'il jaunisse.

 





 

Photo 7 : Lames du lactaire à lait jaune.


 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -