Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Agaricus bernardii Quél. 1878
Agaricus maleolens F.H. Møller 1952

 

Agaric des prés salés
Agaric malodorant

Agaricus maleolens      Agaricus maleolens, Agaric malodorant

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Agaricaceae
Genre : Agaricus
Photo © ChampYves  

 

Chapeau :

  ==> 13 (15) cm, hémisphérique-convexe puis plan-convexe, irrégulier, bosselé charnu, ferme mais relativement mou cotonneux sous le revêtement où le doigt s'enfonce (1mm) en gardant l'empreinte de cette dépression ;
marge blanchâtre, enroulée, appendiculée, feutrée, légèrement striée ;

Lames :

 

libres, très pâle puis rosâtres et enfin rougeâtres et brun noirâtre ;
arêtes plus pâles, givrées (stériles) ;

Pied :

 

=> 2 x 8 cm, blanchâtre sale, plus ou moins renflé, s'allongeant ensuite mais peu, s'amincissant vers la base légèrement radicante ;
anneau cortiniforme, à bord déchiqueté peu net, ascendant puis retombant sous son propre poids ;

Chair :

 

épaisse, ferme vite molle sous le revêtement du chapeau, blanchâtre rosissant-rougissant à la coupe assez rapidement puis virant au brun pâle sale ;
odeur fongique acide puis rapidement désagréable de poisson ;

Spores :

 

sporée brun chocolat ;
spores lisses, ellipsoïdes ovoïdes => 6 x 8 µm ;

Comestibilité :

 

peu engageant.

 

Un champignon qui apprécie tout particulièrement les terrains fermes, compacts, passants, très riches et rudéralisés, les parcs et les jardins, aussi bien sous feuillus et conifères, de juin à novembre.
Son diamètre, qui très souvent n'excède pas les 10 cm, est assez caractéristique : ferme puis d'un toucher mou-cotonneux, gardant l'empreinte de la pression. Il est généralement lisse, parfois craquelé mais pas réellement crevassé.

Petite visite, comme il se doit, sur les bases mycos et, surprise, sur Species Fungorum et pas mal d'autres (21/10/2014), cet Agaricus maleolens, l'agaric malodorant est passé en synonyme d'Agaricus bernardii, l'agaric des prés salés (voir les noms français de la SMF et R.C.&B.D 2011 /p. 292/729) ==> et on reprend le titre de la page... avec en nom prioritaire (principe de paternité, d'antériorité) Agaricus bernardii.

Cet Agaricus bernardii (Quél.) Sacc., beaucoup plus imposant, peut présenter un chapeau de 15, voire 20 (25) cm de diamètre et des spores ovoïdes 6 x 9 µm. C'est un champignon halophile, des bords de mer, sur prairies plus ou moins salées.
L'un comme l'autre ont une chair virant au rose-rouge, à la coupe, assez rapidement, même réaction à la blessure.
Autre petite contradiction (peu scientifique) à ce regroupement, Agaricus bernardii est généralement donné pour comestible correct, (ou moyen, suivant les auteurs !) vendu même (auparavant) sur les marchés de régions littorales (A.M.I-14), alors que l'Agaricus maleolens, par son odeur donnée généralement pour peu agréable (poisson), est (serait) à éviter !
Finalement, A. maleolens ne serait qu'une forme moins luxuriante et de niche écologique diversifiée d'A. bernardii, en ce cas, une révision du nom français serait à envisager, «Agaric des prés salés» limitant, un peu trop, ses origines.
Et pourquoi pas un retour aux sources ! Agaric de Bernard (R.C.&B.D 1994 /p. 252/729).

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Psalliota bernardii (Quél.) Quél. 1879
Pratella bernardii (Quél.) Quél. 1888
Fungus bernardii (Quél.) Kuntze 1898
Agaricus campestris subsp. bernardii (Quél.) Konrad & Maubl. 1937
Psalliota ingrata F.H. Møller 1950
Agaricus ingratus (F.H. Møller) Pilát 1951
Agaricus maleolens F.H. Møller 1952

Species Fungorum 21/10/2014

- Psalliote des rivages

Agaricus bernardii

(DE) : allemand : Grobschuppiger Salzwiesen-Egerling
(UK) : anglais : Dune Mushroom
(DK) : danois : Strandengs-champignon
(HU) : hongrois : Sziki csiperke
(NL) : néerlandais : Kwelderchampignon
(SE) : suedois : Strandängschampinjon
(SK) : slovaque : Pečiarka smradľavá
(CZ) : tchèque : Pečárka Bernardova

Agaricus maleolens

(DE) : allemand : Übelriechender Champignon, Übelriechender Egerling
(DK) : danois : Stinkende champignon
(NL) : néerlandais : Vissige champignon
(SE) : suedois : Stinkchampinjon
(SK) : slovaque : Pečiarka krémová
(CZ) : tchèque : Pečárka nepříjemná

25/10/2014 -

 



 

Agaricus maleolens

 





 

Agaricus maleolens

 





 

Agaricus maleolens


 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -