Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Hygrophoropsis fuscosquamula
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Hygrophoropsis fuscosquamula P.D. Orton 1960

 

Fausse-girolle mouchetée
Hygrophoropsis squamuleux

Hygrophoropsis fuscosquamula.

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Boletales
Famille : Hygrophoropsidaceae
Genre : Hygrophoropsis
Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

=> 9 cm. de diamètre, d'abord plan-convexe puis se déprimant jusqu'à se creuser en entonnoir ;
revêtement séparable, jaune orné de fines fibrilles brunes, nettement plus abondantes vers le disque ;
marge d'abord enroulée puis lobée ;

Lames :

 

serrées, fines, anastomosées, fourchues parfois (souvent) plusieurs fois, nettement décurrentes, facilement détachables de la chair du chapeau, orange-vif ;

Pied :

 

cylindrique souvent flexueux et atténué vers la base, concolore et squamuleux comme le chapeau, blanchâtre à la base ;

Chair :

 

molle, blanchâtre à légèrement jaunâtre surtout à la base du pied ;
pas d'odeur ni de saveur particulières ;

Spores :

 

sporée blanche, dextrinoïde ;
spores lisses, hyalines, elliptiques, => 8 x 4.5 µm,

Comestibilité :

 

sans doute à l'identique de H. aurantiaca !

 

Si l'on veut comparer cet Hygrophoropsis fuscosquamula à son tout proche cousin Hygrophoropsis aurantiaca (la fausse girolle), fuscosquamula, comme cet épithète l'indique, est tout couvert de squamules, de méchules foncées. Pour le reste, pas de grosses différences.

Quant à sa comestibilité, je n'ai rientrouvé qui pourrait en faire mention, je l'imagine à l'identique de la fausse-girolle, qui peut, ne l'oublions pas, provoquer des intolérances personnelles !

 

Très proche, Hygrophoropsis macrospora, qui fréquente les mêmes stations, ne présente pas de squamules foncées et ses spores sont plus grandes, supérieures à 8µm.

 

===> A voir aussi, un autre cliché intéressant de la fausse-girolle mouchetée sur le site d'Yves Deneyer.

21/08/2014 -

 

 





Hygrophoropsis fuscosquamula





Hygrophoropsis fuscosquamula






 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -