Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Hygrophorus cossus
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Hygrophorus cossus (Sow.:Fr.) Fr. 1838

 

Hygrophore à odeur de cossus

Hygrophorus cossus

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Hygrophoraceae
Genre : Hygrophorus
Ss/Section : Eburnei
Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

=> 6 cm, hémisphérique puis convexe à conique, enfin s'étalant ;
revêtement blanc, crème, blanc-jaunâtre, visqueux, collant au sec ;
marge régulière, incurvée dans la jeunesse, parfois récurvée dans l'âge ;

Lames :

 

larges, espacées, horizontales ou arquées, céracées, blanches puis crème jaunâtre ;
arêtes entières, concolores ;

Pied :

 

=> 8 (10) x 1,5 cm, plein, cylindrique, le plus souvent flexueux, blanc laiteux, ponctué de mèches concolores, de flocons au sommet, visqueux vite sec ;

Chair :

 

blanche peu épaisse sauf au disque ;
odeur très forte et persistante de "Cossus", de crustacés ou de topinambour en cuisson ;

Spores :

 

sporée blanche, non amyloïde ;
spores ovoïdes, 9 x 4,5 µm ;

Comestibilité :

 

sans intérêt.

 

Visible du mois d'octobre au mois de novembre, mycorhizien sous feuillus, principalement chênes, chênes verts, Hygrophorus cossus est un hygrophore tout blanc, visqueux à l'humide ou nettement collant au sec.
Les anciens, pour le qualifier, l'ont affublé d'un caractère bien particulier "COSSUS", Hygrophorus cossus, l'hygrophore à odeur de cossus ! Bien difficile de nos jours de mettre un parfum sur cette odeur, sans doute qu'à l'époque chacun avait une ou deux larves du papillon Cossus cossus L.1758, le Cossus gâte-bois, dans sa poche ! En fait, un mélange de crustacés, de topinambour, une odeur peu agréable et, même si vous ne la connaissez pas du tout, la première rencontre avec un hygrophore blanc de ce sous-genre, cette odeur si particulière, vous ne l'oublierez plus ! De plus, comme le champignon est nettement visqueux ou très collant, cette odeur ne vous quittera qu'une fois les mains parfaitement lavées, et même brossées à plusieurs reprises. Certes, certains qualifient cette odeur de repoussante... bon, on a senti bien pire !

==> Et pour séparer avec certitude les trois compères du groupe des Eburnei, les Hygrophores blancs visqueux, la potasse (KOH) qui réagit en orangé :

• Hygrophorus cossus : aucune réaction ;
• Hygrophorus eburneus : réaction uniquement à la base du stipe ;
• Hygrophorus discoxanthus : réaction sur toutes les parties du champignon.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Agaricus cossus Sowerby 1798

Limacium cossus (Sowerby) Wünsche 1877
Hygrophorus eburneus var. cossus (Sowerby) Quél. 1888
Limacium eburneum var. cossus (Sowerby) J.E. Lange 1923
Hygrophorus quercuum P.D. Orton [as 'quercorum'] 1984
Hygrophorus quercetorum P.D. Orton 1985
Hygrophorus eburneus var. quercuum Arnolds 1985 [as 'quercorum']
Hygrophorus eburneus var. quercetorum (P.D. Orton) Arnolds 1986
Hygrophorus cossus var. quercetorum (P.D. Orton) Bon 1989

Hygrophorus quercorum Arnolds

Extrait Species Fungorum 02/2015

Hygrophore à odeur de chenille

(DE) : allemand : Starkriechender schneckling, Elfenbeinschneckling
(UK) : anglais : Goat moth wax cap
(ES) : espagnol : Higróforo blanco maloliente, Mocosa blanca pudent
(FI) : finnois : Etelänvahakas
(HU) : hongrois : Kőrisszagú csigagomba
(PL) : polonais : Wodnicha wonna
(RU) : russe : Rигрофор пахучий
(SE) : suedois : Ekvaxskivling
(SK) : slovaque : Šťavnačka mydlová
(CZ) : tchèque : Šťavnatka drvopleňová

07/09/2007 -
26/12/2012 - 02/2015 -

 

 





 

Hygrophorus cossus

 





 

Hygrophorus cossus

 






 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -