Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Mycena galericulata (Scop. : Fr.) S.F. Gray

 

Mycène en casque

Mycena galericulata, la mycène en casque.

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Mycenaceae
Genre : Mycena
Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

de 2 à 6 (7) cm, campanulé, conique puis s'étalant tout en gardant un net mamelon, le plus souvent strié-rugueux jusqu'au disque ;
cuticule légèrement lubrifiée, crème, gris-marron clair, s'éclaircissant généralement vers la marge ;
marge flexueuse, striée et cannelée ;

Lames :

 

adnées, peu serrées, ventrues, typiquement veinées, anastomosées dans le fond (photo 2), blanchâtres puis à reflets rosés dans la vétusté (photo 4) ;

Pied :

 

5-10 x 0,2 - 0,5 cm, raide, rigide, coriace, de couleur concolore au chapeau plus brunâtre vers la base, base radicante, feutrée hérissée de poils blancs ;

Chair :

 

peu épaisse sauf au centre, blanchâtre, odeur de farine pas toujours évidente (plus nette au froissement), saveur faible de farine ;

Spores :

 

sporée blanche, amyloïde ;
spores ovoïdes elliptiques, 9 x 8,5 μm, basides bisporiques, ou tétrasporiques ;

Comestibilité :

 

sans intérêt, à rejeter en raison de son polymorphisme => possibilité de confusion.

 

Champignon très polymorphe, Mycena galericulata, quand il s'évade de sa forme la plus caractéristique, est bien peu évident à déterminer avec certitude.
Certes, on pourra le trouver toute l'année, sauf les mois les plus froids (=> de mai à novembre), ce qui permet au tout début de la saison de mieux l'appréhender, la concurrence se faisant moins pressante.

Une première de ses particularités : sa taille. Sans doute le chapeau au plus grand diamètre de la famille. Il peut avoir la taille respectable, pour un mycène de 6 (7) cm., ce qui déjà le démarque bien. Ce chapeau est conique, en cloche puis il s'étale tout en gardant le plus souvent un net mamelon. Le revêtement est légèrement gras-visqueux (on dit viscidule) puis sec, légèrement brillant, lisse puis ridé strié cannelé par transparence jusqu'à mi hauteur ; crème à gris beige plus ou moins soutenu, plus foncé au centre, s'éclaircissant à la marge.

Une autre de ses particularités à noter, la sporée est blanche et pourtant, en vieillissant, les lames de ce champignon prennent une tonalité rose (photo) plus ou moins soutenue ! Ces lames sont adnées, plutôt espacées et typiquement interveinées anastomosées dans le fond (photo).

L'odeur, elle aussi, est caractéristique pour ce champignon, mais pas toujours évidente. Pour la faire ressortir plus intensément, un petit bout de cette mycène écrasé entre les doigts révèle mieux cette odeur de farine, que l'on retrouve d'ailleurs à la mastication.

Le pied de Mycena galericulata, concolore au chapeau, est assez résistant, raide, coriace, cartilagineux, creux, parfois comprimé dans sa longueur, lisse et bien souvent garni d'un fin duvet blanc à la base.

Cette mycène en casque n'est pas toxique, mais sans intérêt et son polymorphisme engage à la prudence.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

=

-

(DE) : allemand : Rosablättriger Helmling
(UK) : anglais : Common Bonnet
(BA) : bosniaque : Naherena šljemovka
(DK) : danois : Toppet huesvamp
(EE) : estonien : Kännumütsik
(FI) : finnois : Poimuhiippo
(HU) : hongrois : Rózsáslemezű kígyógomba
(LV) : lettonien : Ķiveres sēntiņa ;
(LT) : lituanien : Ožialrakštė šalmabudė
(NL) : néerlandais : Helmmycena
(NO) : norvégiens : Rynkehette
(PL : polonais : Grzybówka hełmiasta
(RU) : russe : Мицена колпаковидная
(SE) : suedois : Rynkhätta
(SI) : slovène : Nagubana čeladica
(SK) : slovaque : Prilbička ružovolupeňová
(CZ) : tchèque : Helmovka tuhonohá

24/06/2012 -

 

 





 

Mycena galericulata

 





 

Mycènes en casque.

 





 

Mycena galericulata



Mycena galericulata.


 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -