Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Pluteus diettrichii, Pluteus rimulosus.
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Pluteus diettrichii Bres. 1905
Pluteus rimulosus Kühner & Romag. 1956

 

Plutée rimuleux
Plutée de Diettrich

Pluteus diettrichii

Règne : Fungi
Division :
Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Pluteaceae
Genre : Pluteus

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

  de 30 à 50 (60) mm, conique campanulé puis convexe tout en conservant un net mamelon ;
revêtement gris, brun, marron, plus soutenu au disque, ridulé au disque, finement granuleux à presque lisse vers l'extérieur, partie se craquelant, se fissurant plus ou moins radialement, de manière diffuse ;

Lames :

 

libres, blanchâtres crèmes puis roses par les spores ;
arêtes floconneuses pâles ;

Pied :

 

60-70 mm de haut, 4-7 de diam, cylindrique, lisse, souvent bulbeux et courbe vers la base, crème puis gris brun ;

Chair :

 

blanc beige, sans réelle odeur, saveur douce ;

Spores :

 

sporée rose ;
spores largement elliptiques, 6-9 (10) x 5-6 μm ;

Comestibilité :

 

sans intérêt.

 

Un Pluteus peu commun, généralement isolé, toujours en relation directe avec divers restes ligneux (comme tous les autres Pluteus), au sol ou enterrés, du mois de (mai) juin à octobre, caractérisé par le craquement du revêtement plus ou moins radialement, surtout à la marge, laissant apparaître la chair pâle. Le disque est nettement mamelonné, très légèrement ridé ; l'ensemble du chapeau est mat, lisse et finement granuleux.

Principale confusion de ce plutée rimuleux avec Pluteus ephebeus, le plutée villeux, plus grand en diamètre (70-80) et en hauteur (=>90) dont le pied blanchâtre est couvert de fibrilles brunes, surtout à la base. Le revêtement du chapeau est fibro-tomenteux-pelucheux à fines méchules radiales au disque, plus filamenteux radialement vers l'extérieur se craquelant, radialement, plus nettement plus finement (proprement). La spore est subsphérique (=> 7µm).



  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Pluteus rimulosus Kühner & Romagn. 1956

-

(DE) : allemand : Rissiger Dachpilz
(LV) : lettonien : Dītriha jumtene
(NL) : néerlandais : Krakhoedhertezwam
(SK) : slovaque : Štítovka rozpraskaná
(CZ) : tchèque : Štítovka Dietrichova

22/05/2014 -

 

 





Pluteus diettrichii





Pluteus diettrichii






Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -