Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook
Twitter
Google +
You Tube

  ChampYves :
 

Derniers ajouts ou modifications
du site :

Mycena stipata, Mycène à odeur d'alcali.

Mycena stipata
Mycena alcalina

Mycène cespiteuse
Mycène à odeur d'alcali

Anciennement nommée Mycena alcalina, cette mycène à odeur d'eau de javel regroupe aujourd'hui deux proches cousines pas toujours évidentes à séparer ...

Voir la suite ...


 

Mycetinis querceus

Mycetinis querceus
Marasmius querceus

Marasme des feuilles du chêne

Un marasme de taille modeste, 4 cm de diamètre au maximum, par contre, une odeur d'ail si forte, que vos doigts mettront quelques heures et quelques lavages avant de l'oublier !

Voir la suite ...


Lactarius serifluus

Lactarius serifluus

Lactaire petit-lait
Lactaire à lait séreux

Le latex de ce Lactaire est un des rares à pouvoir être qualifié de séreux, un lait ni totalement blanc, ni totalement translucide.
Autre caractère, son odeur ....

Voir la suite ...


Lactarius volemus

Lactarius volemus

Lactaire à lait abondant
Vachotte
Lactaire grosse poire

Ce lactaire est tout à fait comestible, son odeur caractéristique de poisson en rebutera plus d'un, odeur qui disparaît à la cuisson ...

Voir la suite ...


Sphinx du liseron.

Agrius convolvuli
Herse convolvuli

Sphinx du liseron
Sphinx à cornes de bœuf

Un papillon de taille imposante, qui butine les fleurs, au crépuscule, en vol stationnaire, grâce à une trompe plus longue que le corps !

Voir la suite ...


Punaise verte du soja

Nezara viridula

Punaise verte ponctuée
Punaise verte du soja
Punaise du soja
Punaise verte puante
Punaise verte du Sud

Adulte, cette punaise est assez semblable à Palomena prasina, la punaise verte " locale " ; quelques caractères bien nets les séparent sans problème. Une punaise considérée comme nuisible, sur pas mal de cultures.

Voir la suite ...


Gallinule poule-d'eau

Gallinula chloropus

Gallinule poule-d'eau
Poule d'eau

Espèce d'Oiseaux ralliformes d’assez grande taille (33 cm), de couleur sombre, reconnaissable à sa plaque frontale rouge et à ses sous-caudales blanches, très commune sur les plans d’eau d’Europe.

Voir la suite ...


Fulica atra

Foulque macroule
Foulque noire

Espèce (Fulica atra) d’Oiseaux ralliformes commune dans nos régions, sur les étangs et les lacs. Elle ressemble à la poule d’eau, mais s'en diffère par son plumage entièrement noir taché de blanc au niveau de la plaque frontale et du bec.

Voir la suite ...


Polypore variable

Cerioporus leptocephalus
Polyporus leptocephalus

Polypore variable

Un polypore annuel, éminemment variable, qui fréquente toutes sortes de bois mort de feuillus, surtout de hêtre, et caractérisé par un chapeau mat, ocre-jaune, et un stipe à base noire.

Voir la suite ...


Leccinellum crocipodium

Leccinellum crocipodium

Bolet craquelé
Bolet rude à pied jaune-safran
Bolet rude à pores jaunes

Quelques autres clichés pour ce Bolet à pied jaune, Leccinum crocipodium nouvellement relogé dans le genre Leccinellum.

Voir la suite ...


Polypore rutilant

Hapalopilus nidulans
Hapalopilus rutilans

Polypore rutilant

Un polypore mou, cannelle à orangé-roussâtre, aux pores irréguliers concolores, attention, une console toxique, qui réagit de manière spectaculaire aux bases fortes.

Voir la suite ...


Cladomeris umbellata

Polyporus umbellatus
Cladomeris umbellata

Polypore en ombelle
Polypore en bouquet

Quelques nouvelles images de ce champignon parfois de taille impressionnante, un polypore plutôt rare, bon comestible, tant qu'il reste jeune.

Voir la suite ...


Russula illota

Russula illota

Russule mal lavée
Russule à arêtes ponctuées

Une russule de la section des Ingratae (ingrates) bien caractérisée par ses tonalités brun-roux sale, son odeur particulière et surtout par l'arête des lames ponctuée de noir.

Voir la suite ...


Anacamptis morio

Orchis morio
Anacamptis morio

Orchis bouffon
Orchis casque

Un Orchis des prairies de fauches, pâtures et pelouses, à floraison rouge violet plus ou moins soutenu, du mois de mai jusqu'à la mi juin, jusqu'à 2500 m d'altitude.

Voir la suite ...


 

Phellin du groseillier

Phellinus ribis
Phylloporia ribis

Phellin du groseillier
Polypore du gadelier

Un Phellin, à pousse très lente, qui envahit la base de vieux groseilliers, mais aussi de toutes sortes de feuillus, sans trop les perturber, semble-t-il !

Voir la suite ...


 

Polyporus mori, Neofavolus alveolaris

Neofavolus alveolaris
Polyporus mori

Polypore du mûrier
Polypore alvéolé

Bien trop coriace pour se faire croquer, sauf des limaces, ce polypore se démarque par ses grands pores alvéolés, très allongés, rectangulaires, polygonaux, radiés.

Voir la suite ...


 

Bombylius discolor

Bombylius discolor

Bombyle à ailes tachetées
Bombyle bicolore

Un bombyle ! Et tout comme son cousin du dessous, il se nourrit du nectar des fleurs, grâce à longue trompe, tout en volant en stationnaire comme le ferait un colibri !

Voir la suite ...


 

Bombylius major

Bombylius major

Grand Bombyle
Bombyle bichon

Tout en rondeur et couvert d'une épaisse fourrure, cette mouche vraie tente le mimétisme avec un petit bourdon. Mais en réalité, le Grand Syrphe est totalement inoffensif pour l'homme, par contre pour les guêpes et abeilles solitaires, c'est un terrible parasite.

Voir la suite ...


Oiceoptoma thoracicum

Silphe à corselet rouge

Ce Silphe est un coléoptère qui, aux vues de ses habitudes, ne donne pas très envie d'en faire un compagnon !
Et pour cause, il est nécrophage mais aussi coprophage...

Voir la suite ...


 

Helvella leucomelaena

Helvella leucomelaena
Paxina leucomelas

Helvelle blanc et noir

Une Helvelle presque dépourvue de pied, tout juste quelques côtes qui remontent à peine sous une coupe très profonde, à demi enterrée, gris brun noir à l'intérieur, blanche et gris noir à l'extérieur.

Voir la suite ...


Tubaria hiemalis.

Tubaria hiemalis

Tubaire d'hiver

Cette Tubaire, pour beaucoup n'est qu'un synonyme de la précédente, la T. furfuracée ; pour d'autres, elle s'en distingue par une stature largement plus imposante, des poussées hivernales et quelques détails micros.

Voir la suite ...


Tubaria furfuracea.

Tubaria furfuracea

Tubaire furfuracée
Tubaire commune

Une petite Tubaire, parfois solitaire mais le plus souvent grégaire, au chapeau n'excédant pas les 2 cm de diamètre, dans l'herbe et sur restes herbacés et plutôt automnale.

Voir la suite ...


Galerina marginata

Galerina marginata

Galère marginée

Une Galère généralement grégaire, sur conifère mais aussi sur feuillus, un champignon à parfaitement connaître puisque mortel, d'autan que les grands exemplaires peuvent ressembler à Kuehneromyces mutabilis

Voir la suite ...


Mycène à pied gluant

Roridomyces roridus
ex. Mycena rorida

Mycène à pied gluant
Mycène engluée
Mycène humide

Pas de grosses difficultés pour reconnaître cette petite Mycène caractérisée par un stipe tout englué d'une épaisse couche de gélatine transparente alors que le chapeau, lui, reste sec.

Voir la suite ...


Quiche aux pleurotes sans pâte !

Quiche aux pleurotes ...
sans pâte !

... aux pleurotes, ou tout autre champignon de culture, ou encore mieux, sauvages et de votre cueillette, frais, congelés ou séchés.

Finalement, une quiche un peu plus légère et qui nécessite que très peu d'ingrédients, de sorte que, à peine rentré de promenade, quelques unes de vos découvertes pourront êtres mises en valeur, sans tarder !

Voir la suite ...


Tubaria furfuracea

Tubaria furfuracea

Tubaire furfuracée
Tubaire commune

Très généralement en troupe, sur divers débris herbeux, cette Tubaire commune se sépare, non sans difficultés, du reste d'un groupe complexe, par des poussées estivales et automnales.

Voir la suite ...


Rickenella fibula, Mycena fibula, Omphalina fibula.

Rickenella fibula
Mycena fibula
Omphalina fibula

Mycène épingle
Omphale en aiguille

Un tout petit champignon, assez commun, presque toujours << épinglé >> dans la mousse, en forêts, clairières, parcs ou jardins, et bien évidemment, un champignon sans aucun intérêt pour l'amateur croqueur.

Voir la suite ...


Pycnoporellus fulgens

Pycnoporellus fulgens

Polypore flamboyant
Polypore éclatant

P. flamboyant, éclatant mais aussi splendide ou encore brillant, que des qualificatifs pour mettre en lumière une coloration orangé-vif, au moins dans sa toute jeunesse. Plus tard, il adoptera des tonalités moins vives, mais toutes aussi voyantes, surtout dans la pénombre de la pessière, un de ses hôtes favoris.

Voir la suite ...


Le hérisson commun

Erinaceus europaeus

Le hérisson
Le hérisson commun

Un bien sympathique petit mammifère qui fera le bonheur du jardinier, malheureusement, avec la vie moderne, il paye un lourd tribut à nos routes, y compris en agglomération !

Voir la suite ...


Verdier d'Europe

Chloris chloris
Carduelis chloris

Loxia chloris

Verdier
Verdier d'Europe

Il apprécie la compagnie de l'homme, mais plutôt farouche, il se montre très discret ! Seul son chant, ses chants, trahissent sa présence aux alentours. Quelques-uns sont à entendre sur ChampYves !

Voir la suite ...


Bergeronnette, Hochequeue.

Motacilla alba

Bergeronnette grise
Hochequeue

C'est sa manière de sautiller en balançant continuellement la queue de haut en bas que la bergeronnette grise s'est vu attribuer ce surnom de hochequeue. Un passereau élancé et gracieux facile à reconnaître par quelques caractères bien marqués.

Voir la suite ...


Grive musicienne, Grive chanteuse, Grive commune.

Turdus philomelos

Grive musicienne
Grive commune
Grive de vignes

Un passereau, à peine plus petit que notre merle commun, la grive est un chanteur réputé aux mélodies puissantes et flûtées.

Voir la suite ...


Fringilla coelebs

Fringilla coelebs

Pinson des arbres
Célibataire

Un passereau de la taille d'un moineau mais en bien plus coloré et, pour le mâle, un chant bien plus élaboré, très mélodieux. La femelle, bien plus terne, ressemble au moineau, les deux barres alaires empêchent toute confusion.

Voir la suite ...


Phylloscopus collybita

Phylloscopus collybita

Compteur d'écus

Ce nom commun, compteur d'écus, vient de son chant, toujours le même, inlassablement répété, au plus haut d'un arbre, comme quelques écus bien sonnants que l'on laisserait échapper de la main, un à un, sur quelques autres.

Voir la suite ...


Elasmucha ferrugata

Elasmucha ferrugata

Punaise - !

Sans doute parce que peu commune, cette punaise n'a pas même un petit nom de scène pour la nommer ! Pourtant, son masque et ses épaulettes son assez typiques. On aurai pu au moins tenter : la punaise taureau !

Voir la suite ...


Anser anser, Oie cendrée.

Anser anser

Oie cendrée

Pas de réelles différences entre la femelle et le mâle de l'oie cendrée si ce n'est que ce dernier est un peu plus gros que sa compagne. Les couples formés restent généralement unis. Le nid, volumineux, est bâti par la femelle directement au sol, éventuellement au sommet d'un large saule têtard.

Voir la suite ...


Pleurotus eryngii, de culture.

Pleurotus eryngii

Pleurote du panicaut

Un champignon pas encore très répandu sur nos marchés ; pour le trouver, il faut se tourner vers les exportateurs de produits asiatiques qui, eux, semblent fortement l'apprécier. La chair, toute blanche, est très ferme et le reste à la cuisson, même longue.

Voir la suite ...


Hygrophorus penarioides

Hygrophorus penarioides

Hygrophore de l'office

Longtemps considéré comme venant sous Hêtres comme sous Chênes (quoi que !) Hygrophorus penarius, suite à des études en 2007 par Jacobsson, S. & E. Larsson. Mycotaxon 99: 337–343., a été revu et corrigé en deux espèces distinctes, l'une venant sous hêtres : H. penarius, l'autre sous Chênes et, comme aucun nom valide ne le décrivait jusqu'alors, il a été baptisé : H. penarioides, l'hygrophore qui ressemble à penarius !

Voir la suite ...


Hygrophorus nemoreus

Hygrophorus nemoreus

Hygrophore des bois

Un hygrophore de belle taille (pour ce genre), bien charnu, à chair ferme, qui nous offre une odeur et une saveur agréable, un habitant des forêts de feuillus, surtout chênes et châtaigniers, un agréable comestible mais... pas très commun, cet Hygrophorus nemoreus !

Voir la suite ...


Clavulina cinerea

Clavulina cinerea
Clavaria cinerea

Clavaire cendrée

Une clavulina pas toujours bien évidente à départager de ses deux cousines, très proches.
Seul critère à peu près fiable : C. cinerea présente une couleur grise à reflets lilas, pour les rameaux, alors que le tronc, le stipe rudimentaire, reste blanc-crème.

Voir la suite ...


Agrocybe praecox

Agrocybe praecox

Agrocybe précoce
Pholiote précoce

Une pholiote précoce et relativement commune qui fréquente les bois de feuillus clairs, parcs, jardins, bords des routes, chemins, appréciant le plein soleil, un agrocybe comestible mais, très généralement, considéré comme assez médiocre !

Voir la suite ...


Leucopaxillus giganteus

Leucopaxillus giganteus

Leucopaxille géant
Leucopaxille blanc
Clitocybe géant

Un "Clitocybe"gigantesque, parfois bien au delà des 35 cm de diamètre, le plus souvent en rond de sorcières de belle taille lui aussi, mais finalement, un champignon peu courant !

Voir la suite ...


Lepista sordida

Lepista sordida

Lépiste sordide
Petit pied-bleu

Hygrophane, très variable de coloration, quand il arbore une belle coloration violet-lilas, il est parfois bien difficile de le séparer du vrai pied-bleu, plus massif, plus parfumé. Tous deux sont comestibles, attention tout de même, parfois mal tolérés !

Voir la suite ...


Lepista flaccida

Lepista flaccida

Clitocybe inversé
Clitocybe inversé des feuillus

Plusieurs écoles pour cette lépiste, certains la sépare de Lepista inversa, d'autres les regroupent sous ce binôme de Lepista flaccida aux très nombreux synonymes et formes...
Comestible mais attention !

Voir la suite ...


Gymnopus fusipes

Gymnopus fusipes

Souchette
Collybie souchette

Comme pas mal d'autres ces dernières années, Collybia fusipes se nomme désormais Gymnopus fusipes !
Et pour combien de temps ! Gymnopus = pied nu, sans revêtement, cortine ou autre...

Voir la suite ..

 

 

 





 

 





 

 





Historique 1 / 2 / 3 /

 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -