Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<<   précédente HOME suivante   >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation| Me contacter|
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
 
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 2 : Avec un peu de patience, au petit matin, une tarente (Tarentola mauritanica) peut apparaître entre 2 gros rochers…

 

 

Photo 3 : … très prudemment elle avance, attend et …

 

 

Photo  4 : … voilà une tarente commune sortie de sa cachette pour prendre le soleil du matin.

 

 

Photo 5 : Tarentola mauritanica est un lézard, un gecko de 15 cm. La tête grossie est impressionnante ! Un petit croco.


Reptiles :  

Tarentola mauritanica Linnaeus 1758

 

Tarente
Tarente commune
Tarente de Mauritanie

Photo 1 : C’est au petit matin que l’on rencontre le plus souvent ce petit lézard prenant un bain de soleil ….

Photos © ChampYves

 

Classification : Règne : Animalia
Embr. : Chordata
Classe : Reptilia
Ordre : Squamata
Famille : Gekkonidae
   
Autres désignations :

Gecko des murs
Margouillat
Tarente de Maurétanie

Mauresque Gecko
Gecko Crocodile

 

Tarentola mauritanica est un lézard trapu de la famille des geckos, un solide et grand gecko de 15 à 16 centimètres (queue comprise), qui présente un corps et une tête aplatis. Celle-ci est large et pointue avec des yeux proéminents à pupille verticale ; cette pupille peut se réduire à une simple fente quand la lumière est intense (voir photo 5). Pas de différence sexuelle marquée ; au printemps, la femelle est plus ronde, juste avant la ponte des oeufs.

Les membres sont courts, renforçant cet aspect trapu de la tarente ; ils comptent cinq doigts arrondis garnis en face inférieure de lamelles transversales adhésives, ce qui permet à ce lézard de littéralement se "coller", de se déplacer sans aucune difficulté sur les éboulis rocheux, troncs, murs ..., toutes surfaces lisses, même verticales.

La coloration va généralement du gris au brun verdâtre plus ou moins foncé, marbré de bandes plus claires, surtout au niveau de la queue. Coloration d'ailleurs largement dépendante de son humeur, c'est un caractère remarquable de ce lézard de modifier sa livrée en fonction de ses humeurs et des circonstances.

Tout le dessus du corps et la queue sont recouverts de proéminences dures, donnant à ce gecko un aspect épineux, une apparence de petit crocodile (un de ses noms vernaculaires anglais : gecko crocodile).

La présence en France de Tarentola mauritanica se limite au pourtour de la Méditerranée sur une bande d'une cinquantaine de kilomètres ; elle est bien présente en Corse.
À noter que la tarente fait partie des espèces réglementées, elle est inscrite sur la liste rouge des reptiles de France métropolitaine (2008) en : Préoccupation mineure (espèce pour laquelle le risque de disparition de France est faible). Interdit donc d'en faire l'élevage !
Elle est bien présente en Sardaigne, Sicile et Malte, en péninsule Ibérique, Italie, Crète, Grèce, Croatie ...
La tarente vit surtout en plaines côtières, sur éboulis rocheux, vieux murs, forêts de chênes lièges, plantations d'oliviers et de plus en plus souvent se complaît de la présence de l'homme dont elle partage fréquemment l'habitat tout en restant très discrète, réservée et farouche.

C'est un lézard plutôt nocturne et chasse au crépuscule et la nuit se nourrissant principalement d'insectes de toutes tailles pourvus qu'ils s'adaptent à sa gueule. Et on peut l'observer près des sources lumineuses humaines qui attirent nombre d'insectes.
Nocturne, elle est donc peu visible de jour sauf au petit matin ou elle se chauffe aux premiers rayons du soleil à la verticale, sur une pierre, pour profiter au maximum de sa chaleur.

Comme tous les lézards, bien difficile de les approcher, leurs ouïes et leur agilité les faisant disparaître bien avant que l'on puisse imaginer leur présence ; cependant, si elle est surprise et se sent menacée, la tarente émettra un petit cri, une sorte de grincement et sans hésiter vous mordra ! mais sans grande douleur.

Tarentola mauritanica hiberne, mais de façon discontinue, elle reprendra quelques activités dès qu'un réchauffement se fera sentir.
Aux premiers beaux jours, après quelques bagarres souvent violentes entre mâles, les accouplements commencent. La ponte a lieu à la fin du printemps ou au tout début de l'été, généralement à deux reprises, pour un total de quatre œufs (variable de 1 à 5 œufs). Ils sont blancs, d'un diamètre de 1 centimètre et déposés dans une fissure de mur, entre ou sous une pierre, une écorce, sous les tuiles ...
L'incubation varie entre 10 semaines et quatre mois en fonction des conditions et de l'endroit où ils sont entreposés. À l'éclosion, les jeunes mesurent environ 3-4 centimètres et atteignent la maturité sexuelle à 8-10 centimètres, au printemps suivant.

Oiseaux de proie et chats sont ses principaux prédateurs, ce qui n' empêche que les jeunes tarentes peuvent se faire croquer par d'autres lézards, y compris la tarente elle-même. Leur longévité peut atteindre 8 ans, 4 étant une bonne moyenne dans la nature.

 

12/07/2012 -

 

 

Photo 7 : Cette tarente reste prudente, elle profite du soleil en restant protégée.

 





 

Photo 8 : Voilà une tarente dont la queue est régénérée, elle repousse sans épines dures, elle est presque lisse et les marbrures plus discrètes.

 






Photo 6 : Tarentola mauritanica toujours en quête du soleil matinal, n’oubliez pas : c’est un animal à sang froid.

 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -