Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<<   précédente HOME suivante   >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
   
Facebook Google +
You Tube Twitter
  Champignons,
 

attention Danger !!!

  Mise en garde (page 1) (page 2)

Connaître et reconnaître les champignons n'est pas une mince affaire, il en existe quelques milliers d'espèces dont beaucoup présentent une toxicité plus ou moins importante, certaines sont mortelles. Quelques photographies et explications ne suffiront pas à vous permettre de les appréhender de manière sûre.

Ce site n'a qu' une vocation très simple, partager le plaisir de promenades dans la nature, avec un but tout aussi simple : se familiariser avec cette flore qui nous entoure et que très souvent nous ne voyons plus. Même si donc, le but de tout mycophile est d'essayer de donner un nom à chaque spécimen récolté, il doit toujours rester humble face à sa découverte et n'en tirer aucune conclusion hâtive, surtout quand il s'agit de passer du " laboratoire " à la casserole.

L'auteur du site décline toutes responsabilités en cas de mauvaises interprétations des informations délivrées au fur et à mesure de ces quelques pages web.

Je voudrais donc insister sur le fait que prendre quelques photos de champignons ne prête jamais à conséquence, par contre, les consommer sans précautions ni connaissances suffisantes peut entraîner de graves conséquences, voire fatales.
C'est pourquoi, j'insiste encore une fois : si vous êtes totalement novice
, ne jamais consommer les champignons de votre cueillette sans le contrôle d'une personne totalement sûre, ou bien entendu, faire le crochet obligatoire chez votre pharmacien qui a toutes compétences en la matière.

... toujours savoir se remettre en question ...
... et le sac plastique ! ...
... les tiques ...
... renards, chiens, chats ...
... et pour faire le lien ...

01/2003 - 12/2010 -

 


   
  Top   - se remettre en question - sac plastique - tiques - renards, chiens, chats - liens -



 



   
                     ... toujours savoir se remettre en question :

 


...et parfois, fruit d'une longue expérience de chercheurs de champignons, bien souvent reconduite de plusieurs générations, connaissances très profondes ne permettant même pas de se remettre en question, et pourtant...
Prenons un des derniers exemples les plus récents :

« Tricholoma équestre, Tricholoma flavovirens, encore appelé Chevalier, Bidaou, Canari, ou encore Jaunet, est interdit à la vente et à l'importation par un décret du 19 septembre 2005 (Journal officiel du 21/09/2005).
En effet, ce champignon présenté jusqu'alors par la plupart des ouvrages sur le sujet comme comestible peut en réalité s'avérer dangereux en cas de consommation excessive (estimée à environ 150 grammes et plus de champignons frais) en l'espace de quelques jours. Le Tricholome équestre est essentiellement consommé dans le Sud-ouest de la France (mais on peut le retrouver dans toutes les régions françaises). »
...
la suite : http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/31_051012.htm

Ce champignon, qui a toujours été considéré comme << comestible de première qualité fort recherché...>> (André Marchand), est maintenant donné de toxique à mortel suivant les ouvrages. En fait, à la lecture de plusieurs articles sur le sujet, outre la possibilité d'une forte sensibilité personnelle, ce champignon a tué à la suite de consommations importantes en quantité et répétées à plusieurs reprises consécutives. Bien sûr, là encore plus qu'ailleurs, le respect de petites quantités et espacées dans les prises est plus que jamais démontré et bien entendu, toujours se référer au dernières connaissances les plus récentes et ne pas se contenter des on-dit ni même de vieux livres poussiéreux (pourtant bien précieux).

11/2004 -
01/2010 -

   


   
  Top   - se remettre en question - sac plastique - tiques - renards, chiens, chats - liens -


   



   
                     ... et le sac plastique !

 

 

....bien souvent encore, on rencontre çà et là, quelques chasseurs de champignons qui utilisent, malgré les classiques recommandations, le fameux sac plastique ...
... un jour même, un mail me parvient d'un cueilleur légèrement tête en l'air, sa cueillette oubliée de deux jours dans le réfrigérateur mais, m'assura-t-il ‹‹ bien isolés dans leur sac plastique ›› bref, me demandait s'il pouvait encore les utiliser ‹‹ ils ont un peu changé de couleur ›› ... que répondre sinon : poubelle. Pour plus de sérieux, un avis à lire absolument par les inconditionnels du fameux sac :

Avis de Santé Canada concernant l'emballage des champignons frais

Il y a eu des préoccupations au fil des ans quant à la sécurité des champignons frais vendus dans des barquettes entièrement recouvertes d'un film plastique non perforé. L'information suivante sert d'orientation tant aux producteurs canadiens qu'étrangers, ainsi qu'aux importateurs et aux détaillants, pour clarifier la raison pour laquelle et comment les champignons frais emballés doivent être manipulés de façon sécuritaire.

Nature du danger
Champignons emballés dans des récipients hermétiquement fermés

Les champignons peuvent contenir des spores de la bactérie Clostridium botulinum. Puisque le produit est frais, le tissu du champignon et la micro flore native continuent de respirer et les emballages scellés deviennent anaérobies en quelques jours. En l'absence d'oxygène, le C. botulinum peut se développer et produire des toxines avant que les signes visibles de détérioration n'apparaissent. Le botulisme est une maladie neuroparalytique ayant une période d'incubation de 12 à 36 heures. Les vomissements, la diarrhée, la nausée, la fatigue et la fatigue musculaire en sont les premiers symptômes. Ils sont rapidement suivis par des effets visuels, comme des paupières tombantes, une réponse lente des pupilles à la lumière ainsi qu'une vision trouble ou double. Les effets au niveau de la bouche comprennent la sécheresse et une difficulté à parler et à avaler. Les muscles contrôlant les membres et la respiration se paralysent progressivement. Si la maladie n'est pas traitée, la mort par arrêt respiratoire peut se produire en 3 à 5 jours.

Les champignons présentés dans des barquettes non réfrigérées et enveloppées d'un film plastique non perforé créent un environnement dans lequel le C. botulinum peut se développer et produire des toxines. Puisque les champignons sont souvent consommés frais, sans cuisson, il est possible de contracter le botulisme en consommant des champignons frais dans des barquettes enveloppées d'un film plastique non perforé. Des études sur des barquettes scellées de champignons inoculés de spores de C. botulinum ont démontré que la toxine peut être produite en trois ou quatre jours à la température ambiante, avant que les champignons ne deviennent inesthétiques ou inadmissibles sur le plan organoleptique.

Obligations réglementaires/exigences relatives aux champignons emballés dans des récipients hermétiquement fermés
Lorsque les champignons sont emballés dans des récipients hermétiquement fermés, comme les emballages scellés sous vide, les fabricants/commerçants doivent connaître leurs obligations légales pour s'assurer que le produit répond aux exigences de la Loi sur les aliments et drogues et de son règlement, notamment l'article B.27. Lorsque les champignons sont entreposés dans un récipient hermétiquement fermé et ne subissent pas de stérilisation commerciale, le produit doit être gardé réfrigéré à 4C° ou moins dès l'emballage et la date « Meilleur avant » clairement affichée à l'extérieur du récipient, indiquant la limite de conservation prévue. Les paramètres de production, d'emballage, de distribution et d'entreposage et toute autre donnée des tests de provocation doivent être évalués par Santé Canada avant que la limite de conservation énoncée ne puisse être acceptée et que le produit ne soit offert pour la vente. En cas de champignons frais emballés qui ont été importés, il incombe à l'importateur d'obtenir les renseignements ci-dessus et de les acheminer à Santé Canada aux fins d'évaluations.

Conseils de Santé Canada
Etant donné le risque potentiel de botulisme dans les champignons frais emballés dans des récipients hermétiquement fermés, la Direction des aliments de Santé Canada recommande actuellement à l'industrie de l'alimentation que les films plastiques utilisés pour emballer les champignons frais soient perforés de façon visible pour permettre la circulation d'air. Des études ont démontré que l'on pouvait y parvenir avec un minimum de deux trous de 3,0 mm (approximativement 1/8 pouce) situés sur le dessus de la barquette.

* Aux fins du présent document, les champignons frais sont définis comme tout champignon (en tout ou en partie) vendu au Canada, à l'exception de ceux qui ont été mis en conserve, séchés ou qui répondent aux normes de stérilité commerciale. Les champignons sont dans leur état original et non altérés.

Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada 20 juin 2005

suite de l'article : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/advisories-avis/mushrooms-champignons-050817_f.html

 

11/2004 -
12/2010 -

   


   
   Top    - se remettre en question - sac plastique - tiques - renards, chiens, chats - liens -


   



   



 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -