Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Leotia lubrica (Scop.) Pers. 1797
Helvella lubrica Scop. 1772

 

Léotie lubrique
Léotie visqueuse
Léotie lubrifiée

Léotie lubrique, Leotia lubrica.

Division : Ascomycota
Classe
: Leotiomycetes
Ordre : Leotiales
Famille : Leotiaceae
Genre : Leotia
Photo © ChampYves Réf : SIF

 

Chapeau :

 

=> 2 (2,5) cm de large, convexe à hémisphérique, plus ou moins aplati à déprimé, lisse ou tout bosselé, lobé ;
marge nettement enroulée, ondulée ;
revêtement lisse, très visqueux à humide, de couleur variable du jaunâtre au brun parfois teinté de vert ;

Lames :

 

sans (c'est un asco !) ;

Pied :

 

=> 6 cm de haut 0,7 (1) de diam., cylindrique, creux ou rempli de gélatine, aplati ou sillonné dans la longueur, se rétrécissant vers la tête, bien différencié de la tête, furfuracé à très finement écailleux, concolore ou plus clair que le chapeau , se teintant de vert foncé à noirâtre à la compression (voir photo ci-contre haut) ;

Chair :

 

fine, gélatineuse, collante, gluante ;
sans saveur (?, évitez le test) ni d'odeur ;

Spores :

 

sporée blanche ;
spores hyalines, fusiformes aux extrémités arrondies, souvent légèrement incurvées , multiguttulées 5-8, cloisonnées de 3 à 5 cloisons ;
asques à 8 spores ;

Comestibilité :

 

mêmes toxines que la gyromitre !

 

Leotia lubrica, un champignon saprophyte qui pourrait rappeler la forme du clou !
Pas très courant et en plus très discret, cette Léotie lubrique fréquente la forêt de feuillus ou ses abords immédiats, directement sur la terre nue ou greffée dans le bois bien décomposé, bien cachée dans la litière des feuilles, dans l'herbe, les mousses ou encore sous les fougères, du mois d'août au mois d'octobre, un champignon tout caoutchouteux, gélatineux, visqueux, bien difficile à saisir à l'humide tant il vous glisse entre les doigts.
D'ailleurs, inutile de le rechercher les années sèches, c'est un champignon qui ne se montrera que les années biens arrosées et aux endroits les plus humides.

Quand la " tête " de Leotia lubrica est bien développée, on pourrait s'attendre à trouver, sous ce semblant de chapeau, des lames plis ou autres pores, mais en fait, cette léotie, qui fait partie des ascos, présente sa partie fertile dans la couche supérieure de cette tête (hyménium sur la face externe du chapeau).

Comestible ? Qui voudrait bien vouloir la goûter ? Si petite et surtout si visqueuse. La littérature ne mentionnait pas de danger particulier pour ce champignon, parfois même le donnant pour comestible mais sans grand intérêt. Le tout dernier GE&PR p. 1072 met en garde sur de très fortes concentrations d'hydrocarbures toxiques à l'identique de la Gyromytre (mortelle). Une mise en garde bien utile quand on sait que Leotia lubrica peut être facilement prise pour une chanterelle en tube, d'autant que toutes deux fréquentent les mêmes endroits aux périodes très arrosées, attention donc !

Pas de grosses difficultés à la détermination de cet ascome en forme de clou ou de casse tête, Leotia lubrica pourrait tout de même être confondue avec un autre asco mais, qui fréquente le conifère de montagne, qui n'est pas gélatineux ou lubrifié et ne présente jamais de tonalité verdâtre : Cudonia circinans (Persoon ex Fries) Fries = Leotia circinans Persoon ex Fries.
Cette Cudonie circulaire ou encore Cudonie à chapeau enroulé se présente sous forme d'un chapeau globuleux, boursouflé plus ou moins découpé en lobes débordants et retombants comme une selle sur le pied cylindrique strié sur toute la hauteur, 2 -5 cm.
D'août à septembre, toxicité identique à Leotia lubrica (voir plus haut).

 

Synonymes latins :

Leotia gelatinosa Hill 177
Helvella lubrica Scop. 1772
Leotia viscosa Fr. 1822
Leotia lubrica f. viscosa (Fr.) S. Imai 1936

20/11/2013 -

 

 





 

Leotia lubrica, Léotie lubrique.

 





 

Leotia lubrica, Léotie lubrique

 






Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -